heart sitemap contact location phone
06 03 71 50 09

EMDR

EMDR est l’acronyme de “Eye Movement Desentization and Reprocessing”, en français “désensibilisation et retraitement par le mouvement des yeux”.

L’appellation EMDR a été conservée même si la méthode ne se limite plus désormais à l’utilisation des mouvements oculaires.

L’efficacité de l’EMDR a été scientifiquement prouvée depuis 1989 par de nombreuses études contrôlées. Depuis 2013 l’Organisation Mondiale de la Santé la préconise pour le traitement des troubles psychotraumatiques chez l’enfant et l’adulte.

Le protocole de la thérapie EMDR repose sur un ensemble de principes qui sont essentiels à une approche humaniste et intégrative de la médecine et de la santé; la confiance dans la capacité d’auto-guérison propre à chacun, l’importance de l’histoire personnelle, une approche centrée sur la personne, un pouvoir restauré, l’importance du lien corps-esprit, un bien être et une amélioration des performances.


Dans quels cas avoir recours à l'EMDR ?

Si la thérapie EMDR a souvent été pratiquée avec les personnes ayant connu de grands traumatismes, tels que la guerre, des abus sexuels, des attentats...elle est tout aussi efficace dans le traitement des traumatismes avec un petit “t”, c’est-à-dire une succession d’évènements de vie difficiles, comme par exemple des humiliations étant enfant, des expériences de rejet et d’abandon répétées.

Ainsi, toutes expériences de vie passées qui ont encore aujourd’hui un impact néfaste dans la vie de la personne et qui génèrent des connaissances négatives sur soi et sur le monde peuvent être traitées par l’EMDR.

  • violences psychologiques et physiques
  • abus sexuel
  • accidents
  • deuil
  • maladies graves
  • douleurs chroniques
  • enfance perturbée
  • séparations
  • fausses couches et IVG
  • difficultés professionnelles
  • etc.

Qu'est-ce que le traumatisme psychologique ?

  • Un traumatisme est une empreinte laissée dans le psychisme par un événement vécu comme douloureux par la personne, porteur d'une charge émotionnelle négative.
  • Il peut s'agir de traumatismes « évidents », avec un grand « T », tels les violences physiques et psychologiques, les abus sexuels, les accidents graves, les décès, les maladies graves, les incendies, les catastrophes naturelles, les situations de guerre et attentats, ...
  • Mais il peut s'agir aussi d'événements de vie difficiles ou de traumatismes avec un petit « t », qui passent inaperçus et peuvent être la source d'émotions ou de comportements inadaptés ou excessifs dans la vie quotidienne (enfance perturbée, séparations, fausses couches et IVG, deuils, difficultés professionnelles, déménagement, etc.)
  • Ces perturbations émotionnelles appelées état de stress post-traumatique s'expriment sous diverses formes : irritabilité, angoisse, cauchemars, tendance à l'isolement, état dépressif, comportement agité voire violent, douleurs physiques, somatisations, régression chez l'enfant, ... D'autres troubles psychologiques relèvent aussi, dans certains cas, de traumatismes récents ou anciens, parfois non conscients : dépression, addictions, troubles du comportement alimentaire, attaques de panique, phobies, troubles de l'attachement, ...
  • Ces perturbations apparaissent quand notre cerveau est dépassé par un choc ou plusieurs chocs traumatiques et n'arrive pas à traiter (ou digérer) les informations comme il le fait ordinairement. Il reste bloqué sur le ou les évènements, sans que nous en ayons conscience, et ce sont les vécus traumatiques non digérés qui sont sources de ces perturbations.

Source EMDR France

DOULEURS CHRONIQUES ET EMDR

La douleur chronique peut réduire considérablement la qualité de vie, engendrant dépression, anxiété et troubles du sommeil.

On retrouve souvent chez les patients douloureux chroniques une expérience traumatisante. Cette expérience peut remonter à l'enfance mais aussi à une époque plus récente. Ainsi le souvenir d'un accident de la route (qui a provoqué un traumatisme physique) peut être revécu comme un événement négatif. L'annonce d'une maladie ou du résultat d'un examen peut agir de la même manière. Il arrive parfois qu'un patient garde la souvenir d'une phrase prononcée par un soignant et qui reste comme une souffrance. Ceci participe à entretenir la douleur en agissant sur la matrice douloureuse. En améliorant le souvenir (émotions/pensées) il est possible d'améliorer les sensations douloureuses corporelles.

Source : Dr Ph.Rault, praticien EMDR